Le LIA “HEMHA” (2010-2013)

LIA “HEMHA”
Humans and Environments in Mountainous Habitats, the case of Armenia

Responsables :
France  :  
Christine CHATAIGNER (CNRS, UMR 5133, Archéorient)
Pierre LOMBARD (CNRS, UMR 5133, Archéorient)
Arménie :
Ruben BADALYAN (Institut d’Archéologie et d’Ethnographie d’Erevan, NASRA)
Arkadi KARAKHANYAN (Institut de Géologie d’Erevan, NASRA)

Les principaux objectifs de notre programme 2010-2013 étaient :

  1. de reconstituer les variations de l’environnement entre les 10e et 1er millénaires BC
  2. d’apporter de nouvelles données sur quatre phases majeures de la Préhistoire récente de l’Arménie, qui sont des phases de profonde mutation sur les plans économiques, sociaux et culturels : la néolithisation, le Bronze ancien, le Bronze moyen et Urartu
  3. de mettre en évidence les interactions entre sociétés humaines et environnement au cours de ces périodes.

Les opérations de terrain ont permis de recueillir un nombre important de données, tant sur le plan environnemental qu’archéologique.

Le LIA NHASA s’est achevé en 2013 par un colloque international qui s’est tenu à Lyon, à la Maison de l’Orient et de la Méditérrannée.

Les enjeux de ce colloque étaient de confronter les données recueillies récemment dans les trois républiques du sud du Caucase sur les interactions entre l’homme et l’environnement. Les interventions étaient donc consacrées successivement à :

  • une étude de l’évolution de l’environnement et du peuplement du Sud Caucase, sur l’ensemble de l’Holocène
  • une réflexion méthodologique sur les relations entre changement climatique et évolution culturelle
  • une analyse de deux phases (Néolithique et Age du Fer), qui sont des époques de profonde mutation sur les plans économique, social et culturel.

Ce colloque a été intégralement publié dans la revue Quaternary International en 2016 (Volume 395, Pages 1-242.)